Opacité des phares, que faire ?

La contre visite pour les Optiques de phares opaques

Avoir des phares opaques est le lot de centaines de milliers de véhicules, et ce, quelle que soit la marque du véhicule.

Avec les intempéries et les agressions extérieures, la netteté des optiques de phares se dégrade à plus ou moins longs termes (impacts, micro-rayures, vernis de protection qui se détériore progressivement) et ces derniers perdent en transparence.

L’opacité des phares est une cause récurrente de nombreuses contre-visites lors du passage réglementaire au contrôle technique de votre véhicule, car dans ce cas les mesures de rabattement (inclinaison) des faisceaux des feux de croisement sont souvent impossibles à réaliser.

On aimerait que cela ne se produise pas, mais malheureusement certaines optiques sont plus fragiles que d’autres.

Des solutions contre l’usure des optiques

Plutôt que dépenser des sommes parfois conséquentes dans le rachat d’une voire des deux optiques de phares pour votre voiture, des méthodes alternatives très efficaces et bien moins onéreuses peuvent être envisagées : la restauration à l’aide de kits de nettoyage adéquats ou avec des outils spécifiques.

Quoi qu’il en soit, pour récupérer des phares devenus ternes et opaques par l’usure, le seul moyen consistera à les polir.

Des centres auto, pour n’en citer aucun, peuvent rendre une nouvelle jeunesse à vos phares moyennant une cinquantaine d’euros par optique.

Mais le polissage des optiques n’est pas compliqué et n’importe qui peut le faire sans formation ni outils compliqués !

Pour ceux dont les optiques commencent tout juste à devenir opaque, l’utilisation d’une pate dentifrice (il suffit d’étaler et frotter avec un chiffon microfibre en avançant par petits cercles à la manière d’un polissage) pourra améliorer les choses. Mais n’en n’attendez pas trop, cela reste une solution d’appoint.

Si le dentifrice ne vous tente pas, une autre solution consiste à acheter une pâte à polir spécialement conçue pour raviver les optiques. Il suffit alors de se rendre dans un centre auto spécialisé au rayon des « polishs ».

Vous pouvez utiliser une ponceuse orbitale, ou tout simplement un embout adapté à votre petite perceuse sans fil, pour travailler plus rapidement et obtenir de meilleurs résultats.

Pour prolonger la durée de cette opération, vous pouvez passer ensuite de la cire pour voiture ou un produit spéciale optique à base de silicone.

Des kits faciles d’emploi de réparation existent chez les spécialistes de la vente de pièces automobiles ou dans les centres auto. Ils facilitent grandement le travail et surtout comprennent tout ce dont vous avez besoin pour y arriver : ruban de masquage, papier de verre, embout adaptable à votre perceuse, pâte à polir et les instructions pour s’en servir.

Le principe reste très simple, moyennant un peu de votre temps (environ 30 minutes par optique).

Après avoir correctement protégé la carrosserie du véhicule et autres plastiques entourant votre phare (à l’aide du ruban de masquage fourni), il suffit de poncer minutieusement la glace de l’optique successivement avec le papier de verre à l’eau du kit avec des grains de plus en plus fin. Juste à titre d’exemple, on commence avec du P800, puis du P2000 et enfin du P3000.

Avec ce type de papier de verre à l’eau, le phare doit toujours être humidifié correctement et les résidus de ponçage rincés et nettoyés très régulièrement.

Plus le numéro de grain est élevé, plus le ponçage est fin.

Une fois le ponçage réalisé, c’est-à-dire une fois que vous avez terminé avec le grain le plus fin, il ne vous reste plus qu’à polir la glace de votre phare à l’aide de la pate à polir fourni dans le kit.

 

Félicitations, il ne vous reste plus qu’à admirer le résultat de votre travail !!

Cherchez un peu et regardez sur le WEB, il y a également des vidéos en ligne qui vous montre concrètement comment faire.